Paul Morinière

France

0 projet(s) soutenu(s)

J'ai d'abord projeté des couleurs pops sur des toiles monumentales, avec des pistolets à eau haute pression. C'était ma "période calme", aux Beaux-arts de Paris.Puis, j'ai voulu plus d'émotions, de musique, de personnages et d'histoires. J'ai ainsi atterri dans le cinéma. C'est mon premier court-métrage. J'ai des projets de longs métrages en cours d'écriture, liés aussi au fantastique et aux pouvoirs des images.

9999999999
Voir tous