Chaussures à son pied

Court métrage Madagascar
0 € levés sur 3 000 €
0 %
0 coprods
Campagne bouclée
le 11 décembre 2013
Partager ce projet :

Le pitch

 

Quelque part en France, une paire de chaussures usagée finit à la poubelle. Mais, arrivée à Tamatave, à Madagascar, elle entre dans un monde de récupération où elle peut commencer une nouvelle vie, d’autant plus que celle-ci rejoint les désirs secrets d’un jeune homme décidé.

 

 

Le porteur de projet

yvan Madagascar voir mon profil

Présentation du projet

 

Chaussures à son pied est le fruit d’une rencontre : Deris Ernest Toto est malgache, cinéaste autodidacte et marin, Yvan Prat est français résidant à Madagascar, metteur en scène et fraîchement réalisateur.

 

Ensemble nous cherchons depuis un peu plus d’un an un langage cinématographique qui nous ressemble. Il part d’un regard sur le réel et s’assaisonne de notre ironie et de notre distance aux choses. Ce court métrage est notre deuxième collaboration en fiction. Comme le premier film, la face cachée, nous nous préparons pour qu’il soit sélectionné aux Rencontres de films Courts de Tananarive, première étape avant d’être diffusé ailleurs, comme ça a été le cas pour la face cachée.

 

Nous engageons davantage de moyens et davantage de monde pour ce film. Chaussures à son pied est une histoire de débrouille pour l’un des personnage, de désir et de mesure pour l’autre. Nous mobilisons une équipe en parfaite harmonie avec cette histoire. Les comédiens sont des jeunes passionnés de théâtre qui ont déjà participé au tournage du précédent court métrage (la face cachée) et d’un clip (Rano sy vary). Leur énergie, le goût pour la scène sont en eux-mêmes un pied de nez à l’apathie des institutions et aux incertitudes de leur avenir.

 

L’équipe technique sort des coulisses de DLvisual, le studio de Deris. Ce refuge de la production audiovisuelle à Tamatave a une façade alimentaire, faite de films institutionnels, et une coulisse créative où Deris a entraîné toute sa famille. Ces deux éléments nous permettent d’envisager un "vrai cinéma malgache". Notre production est modeste mais refuse pour autant un cinéma au rabais. Produire un film de qualité à Madagascar est à la fois simple et compliqué, parce que les compétences existent sur place mais aucun financement sérieux. La somme recherchée ici servira à la post-production.

 

Chaussures à son pied sera étalonné et mixé dans de meilleures conditions que notre premier film. Cette production est aussi une manière de pousser plus loin nos expériences, de fabriquer un film plus fouillé, exigeant. Produire c’est aussi rechercher les moyens d’une diffusion la plus large possible. Le premier court métrage m’a permis de prendre des contacts dans la profession, d’être présent dans plusieurs festivals et de mesurer clairement les besoins pour dépasser un film de bonnes intentions.

 

Chaussures à son pied n’est pas un film pittoresque et gentil, c’est une production volontaire, prête à se frotter à la critique et à des regards diversifiés.

 

Eléments de budget : production 6000 euros

 

Visiter www.organicouleur.com

 

Vous pouvez voir nos précédents productions sur :

 

 

 

L'équipe du projet

l'équipe

  • Yvan Prat Deris Ernest Toto Yvan Prat Kevin Andriantsiory Achille Randrianarisoa Joseph Manambelona Ricon Nom Gérald Yamisole
  • Tacky Bast

Actualités

Soyez le premier à laisser un message à propos du projet, afin d'échanger avec yvan et les autres coprods !

Coprods (0)

Voir tous