Un autre son d'Israël

Documentaire bastia
6 120 € levés sur 6 000 €
102 %
74 coprods
Campagne bouclée
le 4 juin 2016
Partager ce projet :

Le pitch

Nous avons une vision parcellaire de ce qui se passe ailleurs. Israel n'échappe pas à la règle. J'ai décidé d'interviewer des membres d'associations israéliennes, persuadés que la politique de leur pays les amène à leur perte. …Hors des positions habituelles, d'autres opinions existent en Israel, il était temps de les faire connaitre.

Le porteur de projet

babbo bastia voir mon profil

Présentation du projet

Nous vivons dans un monde complexe, que les raccourcis et le refus de penser tendent à nous présenter comme binaire; la réalité est plus riche que ça, ne se simplifiant pas dans un simple rapport entre bons d'un côté, méchants de l'autre.
Cependant on se retrouve coincé entre deux discours radicaux.

C'est le cas notamment lorsque l'Etat d'Israël justifie sa colonisation, sa politique d'apartheid et ses méthodes violentes; et bien entendu, à ce discours s'oppose de façon quasi automatique le discours de racismes radicaux qui veulent la destruction de ce pays, voire du monde juif dans son ensemble, pris comme un seul bloc.
Mais il existe une autre pensée, moins communément partagée et débattue, une pensée défendue là bas et ici, qui envisage que la politique actuelle d'Israël conduit le pays à sa perte, que les manquements aux droits de l'homme sont condamnables, que l'occupation des territoires est illégale.

Il n'y a évidemment aucun antisémitisme dans cette position.
Et il est légitime et salutaire de pouvoir l'exprimer. Pour une future paix, constructive, altruiste et durable.

Interroger ces citoyens israéliens et faire connaitre leurs paroles me semble le minimum que je puisse faire. Interroger comme je l'ai déjà fait des palestiniens sur ce sujet apparait hélas comme contre-productif, partial, orienté. On ne peut que le déplorer.

Donc, interroger des citoyens juifs israéliens et faire connaitre non seulement leur discours mais simplement leur existence dans ce monde binaire m'apparait comme un acte nécessaire.
Ce projet est certainement marginal, parce qu'il est très difficile ici en France de développer ce type de discours sans être très vite attaqué en justice.
Il serait naïf d'ignorer l'existence réelle d'antisémites, racistes, néo-fascistes de tout poil dans la masse des critiqueurs d'Israël, pour lesquels l'antisionisme primaire est le cheval de Troie de leur propre volonté de destruction de ce pays.
Mais il existe aussi des femmes et des hommes, ici et là bas, qui veulent la protection de ce pays, et qui considèrent que cet attachement à Israël n'est pas antinomique d'équité, de justice et d'humanisme. Bien au contraire.

En résumé le film, entre 52 minutes et 1H10 maximum, sera un film à la première personne. Ce n'est pas une enquête journalistique mais la rencontre d'un citoyen français précis qui va à la rencontre de citoyens israéliens. Lors d'un premier repérage j'ai pu rencontrer et filmer: le responsable de STOP THE TORTURE ( voir la video), un responsable de BREAKING THE SILENCE ( les anciens soldats de Tsahal qui condamnent leur propre actes) et un militant du mouvement ZOCHROT qui milite en Israël pour le retour des réfugiés palestiniens et la fin de l'occupation. J'aimerais donc continuer par une interview de Shlomo Sand, historien et professeur à tel Aviv, Abram Burg ancien responsable politique d'Israel, l'association Machsom Watch, femmes israéliennes observant et intervenant aux check point, le mouvement Adash. Et si possible Orly Noy, journaliste à Haaretz , militante infatigable. Et aussi Nir Baram, journaliste israélien qui a passé un an en Cisjordanie et écrit un livre: Walking the green line. Entre les interviews, déambulations d'un lieu à un autre, réflexions. Interrogations.

L'équipe du projet

le casting

  • elbabbo

l'équipe

À quoi va servir l'argent ?

OK
A partir de 6 000 €
+

grosso modo payer des voyages, les frais sur place et me payer un peu.

A partir de 10 000 €
+

avec un peu plus de moyens, je pourrais me permettre de faire appel à un monteur, . Même si je monte depuis 25 ans rien ne vaut l'aide d'un professionnel passionné!

A partir de 12 000 €
+

avec cette somme je peux faire un "vrai" mixage" et un "vrai" étalonnage du film, dans un studio dédié, rechercher des possibles diffusions et aller le présenter. Je pense sérieusement qu'aucune chaîne française n'est en mesure de me prendre ce projet et seul le financement par touscoprod, c'est à dire grâce à vous, me permettra de le continuer;

Actualités

hé hé hé...

El Bibi, persévérance, persévérance, là-bas comme ici, pour la paix, pour une parole libre aussi... Tu y es presque ! Courage ! des bises. Mat

Parce qu’un beau projet mérite d'être soutenu, je boulègue à ma façon pour "El Babbo" bibi king ; )

Bibbi and Babbo Bastia are on a boat. A big bubble blows Bibbi and Babbo Bastia's boat and they stumble in the big blue! What remains? Lots of nice films!!!! May Bibbi have a blooming shooting session! Nico

On se mobilise pour Babbo..

Un sujet très très intéressant ... réalisé par une Belle Personnalité ! On ne peut que soutenir ce documentaire nécessaire pour nous apporter "un autre son d'Israël ! Bizzz à El Babbo. Laurent

Max

Je suis sûr que ce sera un super film! Vive EL BABBO, je soutiens aussi ce beau projet, la bise. Maximilien.

Excellente initiative! ça marche déja c'est sûr. Bises .Michèle

excellente initiative, ça marche déja. Bises . Michèle

Coucou, super, excellente idéee. Je soutiens viva Babbo

Un super réalisateur pour un projet très personnel . . . ça ne peut que être bien ! j'espère que tout le monde va se mobilier pour soutenir ce beau projet. des bises. Laure

Coprods (74)

Voir tous

Voir tous